Fabriquer son shampooing maison

De plus en plus préoccupée par la réduction de nos déchets à la maison. J’ai décidé de me lancer dans la fabrication de shampooing maison.

La recette :

60 g Tensioactif SCI
10 g poudre de Shikakai
20 g d’huile végétale
15 à 20 gouttes d’huile essentielle*
10 g d’eau

Afin de lutter contre la sécheresse du cuir chevelu et de la perte de cheveux (mon cas depuis la grossesse…) , prendre de l’huile végétale chaulmoogra et de l’huile essentielle cade.

Préparation : Mélanger le tout dans un petit bol au bain marie. Dès que la pâte devient homogène versez-là dans des moules et placez-les au frais quelques heures, le temps qu’elle se solidifie.

Mon avis : J’adore! J’adore ! J’adore! Shampooing agréable, qui mousse et super efficace! Je resterai fidèle à cette recette de shampooing.

ZERO DECHET & ECONOMIE !  : )

Et vous ? Vous avez déjà testé le shampooing fait maison ? Partagez-moi vos recettes 🙂


J’ai trouvé les ingrédients sur le site : Aroma Zone. Et la liste des ingrédients vient du site: NaturellementLyla.

« Les perturbateurs endocriniens, c’est quoi ? » Episode 2 : Les produits ménagers

Les perturbateurs endocriniens peuvent être absorbés par ingestion – en mettant les mains à la bouche – ou par contact cutané.

D’où viennent-ils ?

Ils proviennent de nos meubles, lingerie, décoration, sol … tout notre environnement émet des substances toxiques. Ils viennent également des produits que nous utilisons pour faire en sorte que notre intérieur sente bon : brumisateur, bougie, produits d’entretien…Ce sont de substances qui peuvent être toxiques pour nous mais également pour notre planète.

Comment se nomment-ils ?

les phosphates : polluent les cours d’eau et ne doivent pas dépasser un certain seuil.

muscs artificiels (parfum…), EDTA, triclosan et azurants optique (lessive..).

alkylphenols éthoxylès (APEO, NPEO) et parfois remplacés par les quats (tensioactifs issus de la pétrochimie)

phtalates (dans les parfums)

 

Surveillez aussi les produits « sans rinçage », « anti-bactérien » ou « sans frotter », et la javel…. Apparemment,ce seraient les pires !!

 

Comment puis-je faire attention ?

-Dès que vous achetez un meuble, s’il est possible, aérer le plus souvent la pièce dans laquelle il est, pendant les 3 premiers mois. Quand j’étais enceinte, nous mettions les meubles neufs déballés, de la chambre de bébé, dans une pièce que nous n’utilisons pas – le temps que toutes les substances toxiques s’évaporent. Puis de toute manière, l’odeur forte d’un nouveau meuble m’était complétement insupportable (Merci les nausées !).

-Vous rentrez chez vous ? Hop, déchaussez-vous ! Afin d’être dans un environnement plus sain, sans polluant de l’extérieur.

-Faire régulièrement la poussière. Hé oui ! La poussière est néfaste pour notre santé !

 

Je nettoie avec quoi alors ?

Citron, vinaigre blanc, bicarbonate de soude, savon noir… Naturel et très efficace 🙂

 

N’oubliez pas de faire du bien à notre planète, privilégiez les labels écologiques : Ecocert, Nature&Progrès …

Le bien-être, c’est quoi ?

Très souvent je dis que je suis une passionnée du bien-être. Mais c’est quoi exactement ?

D’après le fameux dictionnaire (Google!), le bien-être est : « une sensation procurée par la satisfaction de besoins physiques, l’absence de soucis » ou  » Situation matérielle qui permet de satisfaire les besoins de l’existence ».

Personnellement, le bien-être se résume à se sentir bien dans ses baskets, être en adéquation avec ce que l’on est réellement. Faire des choses bonnes pour le moral et pour son corps.

  • Comme l’activité physique par exemple. Si je n’en fais pas, je me sens moins bien, je sais que quelque chose me manque. J’ai besoin de ça pour me défouler et me sentir « légère » au quotidien dans mon corps.

Des activités plus douces qui me permettent de m’apaiser : le pilates, le yoga (que je pratique depuis peu), et la relaxation … Aaaah, la relaxation ! Je la fais en général suite à la séance de yoga et j’ai l’impression d’avoir dormi 8 heures d’affilées !! C’est un vrai bonheur ! Je trouve ça fou l’effet que ces pratiques peuvent avoir sur nous !

  • L’alimentation contribue aussi au bien-être. Une alimentation équilibrée et saine joue énormément sur notre moral. Des études ont même montré que certaines dépressions pourraient venir de notre façon de s’alimenter (d’où l’importance de consulter une Diététicienne 🙂 ). Quand je ne me sens pas au top et que je ne sais pas vraiment ce que j’ai, je me pose quelques minutes pour réfléchir à ce qui ne va pas et quasi tout le temps, la même réponse revient : « J’ai eu une alimentation anarchique aujourd’hui! » (Bon, ouf j’ai de la chance, ça n’arrive que rarement)

 

  • Notre activité professionnelle joue énormément sur notre bien-être aussi. Nous passons plus de temps à travailler que chez soi. Donc se lever tous les matins de bonne humeur car on sait que l’on va passer une bonne journée et se coucher le soir en étant satisfait, alors c’est le top !!

 

  • Pour terminer, le bien-être est principalement : l’amour qui nous entoure.

Et vous ? Quelle est votre définition du bien-être ?

Les applications de grossesse

Vous venez d’apprendre que vous allez être maman. Et comme on est toutes accro à notre portable, on se jette de suite sur les applications spécialisées dans la grossesse. Mais pas que nous … à ma grande surprise, les papas s’y intéressent encore plus 🙂


Zoom sur toutes les applications disponibles :

  • We Moms : Elle permet de communiquer avec d’autres mamans tout aussi perdues que nous. L’avantage ? Vous posez une question, vous avez directement des réponses. Vous pouvez vous localisez et donc voir les jeunes mamans proches de chez vous pour faire des rencontres. Lors de mon premier trimestre, cette application m’a permis d’être rassurée grâce aux conseils des « Mom’s ».Il y a aussi régulièrement des jeux concours qui permettent de gagner des petits cadeaux pour votre bout’chou.
  • Parents grossesse : Des nouveaux articles toutes les semaines et le décompte tous les jours avant l’arrivée de votre bébé. Elle propose de voir en image l’évolution du bébé suivant votre terme. Vous pouvez avoir accès à des bons plans (qui pour moi ne marchent jamais). Elle propose des idées recettes pour les personnes qui ne sont pas immunisées contre la toxoplasmose. L’inconvénient : les articles ne correspondent pas toujours à votre stade de grossesse.
  • Materniteam : Elle permet le décompte de votre grossesse et compare votre bébé à un fruit ou légume en fonction du poids et sa taille. Elle permet d’inscrire les rendez-vous importants à faire et donnent régulièrement de nouveaux conseils. Le gros avantage : Une check list de ce que l’on a besoin pour la naissance de l’enfant.
  • Cocoon Life :Comme les autres applications, elle permet également le décompte et nous rappelle les rendez-vous et les prises de sang à faire tous les mois. L’avantage de cette application c’est qu’elle enregistre les battements du coeur de notre bébé si nous possédons un doppler. Elle nous donne aussi quelques conseils mais nettement moins que les autres applications.
  • Neuf mois : C’est celle que je préfère. Elle est vraiment complète : check list, de nombreux conseils, décompte, évolution de bébé…
  • 9 mois & moi : Application très simple. Elle propose un petit article chaque jour avec l’avantage de ne pas pouvoir lire l’article du jour suivant. Comme dit l’application « Vivez votre grossesse jour après jour ».
Et vous ? Quelles sont les applications que vous utilisez ?